Sélection de la langue

Recherche

Comment se protéger en ligne en remplissant sa déclaration de revenus

Bien sûr, remplir sa déclaration de revenus peut-être une corvée, mais être en plus victime d’une cyberfraude en le faisant peut être dramatique. Malheureusement, les fraudes en ligne sont de plus en plus fréquentes, particulièrement durant la saison des impôts. En effet, en remplissant notre déclaration de revenus, nous concentrons en un même lieu la plupart de nos renseignements personnels, ce qui attire les cybercriminels.

Voici donc quelques-unes de mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger des fraudeurs lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus.

Évitez les réseaux Wi-Fi publics

Les réseaux Wi-Fi publics comme celui de votre café de quartier sont bien pratiques lorsque vous devez vous connecter à l’internet à l’extérieur de la maison. Mais vous devez savoir que ces réseaux ne sont pas sécurisés. N’importe qui peut y accéder et les cybercriminels tentent d’en profiter pour accéder aux autres ordinateurs qui y sont connectés. Ils peuvent même créer un faux réseau Wi-Fi public qui ressemble à s’y méprendre au réseau public de votre café préféré.

Si vous devez accéder à un de vos comptes sensibles comme votre compte bancaire ou votre compte à l’Agence du revenu du Canada (ARC), ou si vous devez transmettre des renseignements personnels (comme votre déclaration de revenus), vous devez le faire en utilisant un réseau sécurisé comme votre réseau Wi-Fi à domicile. Et si vous devez absolument vous connecter à un réseau public, il faut alors utiliser un RPVpour protéger vos données.

Créez un mot de passe robuste pour votre compte à l’ARC

Vos mots de passe sont votre première ligne de défense pour assurer votre cybersécurité. Voilà pourquoi il est si important de créer un mot de passe robuste et unique à chacun de vos comptes. Et il est particulièrement important que le mot de passe de votre compte à l’ARC soit unique (c’est-à-dire qu’il ne soit pas utilisé pour un autre compte), parce qu’il contient vos renseignements personnels les plus sensibles et précieux comme votre numéro d’assurance sociale, votre date de naissance et vos relevés d’emploi. Ce sont là les principaux renseignements dont les cybercriminels ont besoin pour voler votre identité.

Nous vous recommandons d’utiliser une phrase de passe, soit une phrase ou une série de mots qui remplace le mot de passe et qui est plus sûre. La phrase de passe doit comprendre au moins 15 caractères et être composée de quatre mots ou plus choisis de façon aléatoire.

YPour votre compte de l’ARC, vous devez également activer l’authentification multifactorielle chaque fois qu’elle est offerte. Cet outil ajoute un niveau de sécurité additionnel. Ainsi, si un cybercriminel réussit à percer votre mot de passe, l’authentification multifactorielle constituera une deuxième ligne de défense et empêchera l’auteur de l’attaque d’accéder à votre compte.

Attention aux tentatives d’hameçonnage liées à l’impôt

L'hameçonnage est l’une des stratégies les plus courantes utilisées par les cybercriminels pour s’emparer de vos renseignements personnels. Souvent, l’auteur du message prétendra représenter une personne ou une organisation légitime dans le but de vous tromper et de vous amener à divulguer vos renseignements sensibles. Ces messages d’hameçonnage prennent généralement la forme d’un courriel ou d’un appel téléphonique dont l’identité de l’expéditeur est cachée.

Lorsqu’arrive la saison des impôts, les cybercriminels sont plus actifs et les attaques d’hameçonnage sont donc plus fréquentes. Ils prétendront alors représenter une banque ou une agence gouvernementale comme l’Agence du revenu du Canada (ARC). Ils utiliseront l’intimidation, menaçant de prendre des moyens légaux si vous refusez de divulguer vos renseignements personnels. D’autres utiliseront plutôt la promesse d’un gain en affirmant que vous aurez droit à un remboursement d’impôt plus important que prévu si vous cliquez sur un lien.

Vous devez savoir que jamais l’ARC ne vous fera de telles menaces ni ne vous promettra un remboursement d’impôt si vous cliquez sur un lien. Pour savoir si l’ARC tente réellement de communiquer avec vous, consultez sur le site Web de l’Agence la page donnant des conseils pour se protéger des fraudes. Si vous pensez qu’un message que vous avez reçu pourrait être une tentative d’hameçonnage, la première chose à faire est de communiquer avec l’organisation dont l’expéditeur se réclame en utilisant un autre moyen de communication comme le numéro de téléphone officiel. Évitez surtout de cliquer sur un lien présent dans le message et d’ouvrir un fichier qui y est joint.

Comme mesure de sécurité additionnelle, vous devriez activer les notifications de votre compte à l’ARC. Ainsi, vous recevrez une notification par courriel chaque fois que l’ARC veut communiquer avec vous, que ce soit pour vous informer que votre adresse ou vos renseignements pour le dépôt direct ont été modifiés, ou encore qu’un message par la poste qui vous était destiné a été retourné à l’Agence. Ces notifications peuvent être un indice d’une activité suspecte ou frauduleuse à votre compte.

Conclusion

Pour beaucoup de cybercriminels, la saison des impôts est la plus belle saison de l’année parce qu’elle leur offre des occasions de s’emparer de vos renseignements personnels. Pour vous protéger, évitez de remplir votre déclaration de revenus en utilisant les réseaux Wi-Fi publics, créez un mot de passe robuste et unique à votre compte à l’ARC, activez l’authentification multifactorielle et surveillez les tentatives d’hameçonnage liées aux impôts. C’est ainsi que vous préviendrez la fraude et assurerez votre cybersécurité.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :