Non à la cyberintimidation : Transcription de l'annonce publicitaire « Conséquences »

(Une musique entraînante joue.)

On voit les mains d'un adolescent qui sort un téléphone de sa poche de pantalon. On voit un texto qui s'affiche sur l'écran de son téléphone et une pièce jointe intitulée « Regarde la photo de la blonde d'Éric ». On voit ensuite les deux pieds du garçon sur une plante à roulettes en mouvement.

Puis, on voit les mains d'un autre adolescent qui tape le nom d'amis sur son téléphone. Sur l'écran du téléphone, on peut voir une pièce jointe intitulée « Regarde la photo de la blonde d'Éric ».

Ensuite, nous voyons la main d'une jeune fille qui prend un téléphone sur lequel on peut voir une pièce jointe intitulée « Regarde la photo de la blonde d'Éric ».

On voit ensuite les mains d'un autre garçon qui tiennent un téléphone alors qu'il est assis à un bureau devant un ordinateur et un clavier. Sur l'écran du téléphone, on peut voir une pièce jointe intitulée « Regarde la photo de la blonde d'Éric ». Il tape « Regarde ça » sur son téléphone.

On voit alors d'autres mains qui tiennent un téléphone. On comprend que la personne monte des escaliers roulants. Sur l'écran, on peut voir « Regarde la photo de la blonde d'Éric ». Les doigts tapent HEIN !! Les mains passent ensuite le téléphone à deux autres mains de garçon. Le téléphone se rapproche.

On voit ensuite la main d'une fille prendre un téléphone dans une pièce très sombre. La seule lumière provient de l'écran de son téléphone. Elle approche le téléphone et on peut y lire un message avec pièce jointe intitulée « Regarde la photo de la blonde d'Éric ».

Une autre adolescente est assise à une table entourée d'autres personnes. Sa main prend le téléphone sur la table et on peut y lire le message « Regarde la photo de la blonde d'Éric ».

On voit ensuite les doigts d'un garçon qui tapent sur un téléphone intelligent alors qu'il est assis sur un divan. Sur l'écran du téléphone, on peut voir une pièce jointe intitulée « blonde.Éric.jpg » et le mot AYOYE.

La musique arrête.

Nous voyons les deux mains menottées d'un garçon qui est assis et attend.

Narrateur : Dans certains cas, le partage de photos intimes en ligne pourrait être illégal. Consultez Canada.ca/Nonalacyberintimidation. Un message du gouvernement du Canada.

On entend le mnémonique du gouvernement du Canada.

On voit finalement à l'écran : Canada.ca/Nonalacyberintimidation

Date de modification :