Protégez-vous contre la fraude

Le 11 octobre 2017

ordinateur
Ne vous faites pas avoir! L’Agence du revenu du Canada ne demande et n’envoit jamais de paiements par virement électronique! Elle fait des paiements uniquement par dépôt direct ou par chèque envoyé par la poste. Pour en savoir plus, allez à canada.ca/taxes-fraude-prevention. Canada

Un article de blogue de l’Agence du revenu du Canada :

Comment les Canadiens peuvent-ils reconnaître les arnaques et se protéger?
Les contribuables doivent être vigilants lorsqu’ils reçoivent un courriel ou un message texte qui provient supposément de l’ARC. S’ils ne sont pas certains qu’un message provient véritablement de l’ARC, ils devraient tenir compte des mise en gardes suvantes.

Modes de paiement
L’ARC n’accepte jamais de paiements par carte prépayée, qu’il s’agisse de cartes-cadeaux ou de cartes de crédit prépayées. Par ailleurs, l’ARC ne perçoit jamais et ne fait jamais de paiements par virement Interac. Les demandes de paiement par carte prépayée ou par virement électronique qui proviennent supposément de l’ARC sont frauduleuses! Les modes de paiement acceptés sont les services bancaires en ligne, la carte de débit et le débit préautorisé.

Courriels
Dans les courriels de l’ARC, on ne demandera jamais à un contribuable de fournir des renseignements personnels ou financiers, comme un numéro d’assurance sociale, des renseignements bancaires ou un numéro de carte de crédit. Ces courriels ne contiendront pas de renseignements personnels ou financiers. Si un contribuable reçoit un courriel où on lui demande de fournir des renseignements personnels, et plus particulièrement de cliquer sur un lien, il s’agit d’un courriel frauduleux!

La seule occasion où l’ARC enverra un courriel qui contient des liens est lorsqu’un contribuable aura communiqué par téléphone avec l’Agence pour demander un formulaire ou un lien vers des renseignements précis. L’employé de l’ARC enverra alors les renseignements par courriel au contribuable pendant l’appel téléphonique.

Message texte
L’ARC n’utilise jamais les messages textes pour communiquer avec les contribuables. Si un contribuable reçoit un message texte provenant supposément de l’ARC, il s’agit d’une arnaque.

Comment les Canadiens peuvent-ils vérifier leur situation fiscale?
Si les particuliers ou les entreprises ne sont pas certains si une communication provient véritablement de l’ARC, ils peuvent toujours vérifier leur situation fiscale auprès de l’ARC, soit en ligne sur ses portails sécurisés, comme Mon dossier ou Mon dossier d’entreprise, soit par téléphone, au 1-800-959-7383 pour les particuliers ou au 1-800-959-7775 pour les entreprises.

Pour obtenir plus de renseignements sur les indices d’arnaque et sur les précautions que peuvent prendre les Canadiens, il suffit d’aller à canada.ca/impots-prevention-fraude ou à centreantifraude.ca.

Que doivent faire les Canadiens qui sont victimes d’une arnaque?
Si un contribuable croit être victime d’une fraude ou s’est fait soutirer des renseignements personnels ou financiers, nous l’encourageons fortement à communiquer avec son service de police local.

Le contribuable peut signaler les arnaques au Centre antifraude du Canada ou appeler le 1‑888‑495‑8501.


Pour obtenir d’autres conseils sur la cybersécurité, suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram.


Commentaires

En soumettant un commentaire, vous acceptez que Sécurité publique Canada recueille le commentaire et le publie sur ce site (politique sur les commentaires du carnet Web).



Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires pour cette entrée.

Date de modification :