Cinq conseils afin de sécuriser votre caméra Web

Le 28 janvier 2015

Le 28 janvier est la Journée de la protection des données. Lisez le présent message traitant de l’importance de sécuriser votre caméra Web et de protéger votre vie privée. 

Il s’agit d’un message d’invité rédigé par Marc Saltzman, qui publie des articles sur l’industrie de pointe depuis 1996, à titre de journaliste à la pige, d’auteur, de conférencier, de consultant et de personnalité de la radio et de la télévision.

Au cas où vous auriez raté la nouvelle, une jeune femme a découvert qu’une personne l’espionnait au moyen de sa caméra Web pendant qu’elle regardait un film DVD sur son ordinateur portatif, et ce dans sa baignoire, rien de moins.

Cela peut-il vraiment se produire? Même si c’est peu probable, oui, c’est techniquement possible.

C’est un cauchemar pour la vie privée de penser qu’une personne a piraté à distance votre caméra Web et vous observe à votre insu pendant que vous êtes devant votre ordinateur.

Voici donc quelques précautions que vous pouvez prendre afin de minimiser les possibilités d’un pareil incident.

  1. Si vous utilisez une caméra Web externe, c’est-à-dire une caméra branchée au port USB de votre ordinateur, ne la branchez que si vous en avez besoin. Oui, il peut être assommant d’avoir à vous rappeler de la brancher chaque fois que vous souhaitez communiquer avec une personne par Skype ou Facetime, mais au moins vous serez totalement assuré de ne pas être espionné si aucune caméra n’est branchée.
  2. Certaines caméras externes sont dotées d’un petit couvercle que vous pouvez rabattre sur la lentille, alors assurez-vous d’en tirer avantage lorsque vous n’utilisez pas la caméra. Si votre caméra Web n’en comporte pas, vous pouvez orienter celle-ci vers le plafond jusqu’à ce que vous en ayez besoin, ou placer un petit morceau de ruban isolant devant elle, mais pas directement sur la lentille, car cela pourrait l’endommager.
  3. Si votre ordinateur portatif ou de bureau possède une caméra Web intégrée, assurez-vous qu’un bon logiciel de sécurité informatique est installé (ce que vous devriez posséder de toute façon, bien entendu). Une suite logicielle de sécurité efficace comprend un antivirus, un anti-espiogiciel, un pare-feu et d’autres outils permettant d’empêcher les méchants de s’infiltrer. Les bons navigateurs Web devraient aussi vous aviser du fait que votre caméra Web est activée et vous demander de donner votre consentement.
  4. Si vous devez faire réparer votre ordinateur, confiez-le à une source digne de confiance. Autrement, un technicien mal intentionné pourrait installer secrètement un espiogiciel dans votre ordinateur personnel. Assurez-vous que votre ordinateur portatif ou de bureau ne contient pas de programmes d’accès à distance que vous n’avez pas installés vous-mêmes. Si vous trouvez quelque chose, désinstallez immédiatement cette fonctionnalité et confiez-la à une source digne de confiance.
  5. Assurez-vous que votre réseau radiotéléphonique comporte de solides paramètres de sécurité et un mot de passe efficace, afin d’empêcher des étrangers d’avoir accès à votre réseau Wi-Fi sans votre consentement. Je vous conseille aussi de voir les paramètres ou les options de la caméra Web, et de mettre en service un genre d’avis lorsque la caméra est utilisée, par exemple une petite lumière qui s’allume à côté de la caméra Web ou encore une alerte sonore, si une telle fonctionnalité n’est pas déjà prévue (la plupart des caméras Web sont dotées d’une petite lumière qui s’allume lorsqu’elles sont activées).

Pour de plus amples conseils, examens ou vidéos de Marc Saltzman, suivez-le sur Twitter : @marc_saltzman


Suivez Pensez cybersécurité sur Twitter, Facebook et Instagram.


Commentaires

En soumettant un commentaire, vous acceptez que Sécurité publique Canada recueille le commentaire et le publie sur ce site (politique sur les commentaires du carnet Web).



Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires pour cette entrée.

Date de modification :